Fleuves internationaux

Un diplomate sera chargé de la mer, des fleuves internationaux et des pôles.

Au ministère de l’Europe et des affaires étrangères, l’emploi de sous-directeur du droit de la mer, du droit fluvial et des pôles pourrait devenir vacant, au sein de la direction des affaires juridiques.

Cette sous-direction traite de toute question internationale relative à la mer, aux pêches, aux fonds marins et aux régimes juridiques des fleuves internationaux. Elle est également compétente à l’égard de toute question relative aux pôles. Une part importante du travail du sous-directeur est la participation à des réunions et négociations internationales.

Pas de compétence requise concernant les fleuves

Aucune compétence préalable sur la mer, les fleuves ni les pôles n’est requise. Outre les fonctionnaires et assimilés d’un certain niveau, peuvent candidater les personnes qui n’ont pas la qualité de fonctionnaire mais ont exercé des responsabilités d’un niveau comparable. Il faut dans tous les cas justifier d’au moins six années d’activités professionnelles diversifiées qui démontrent l’aptitude à des fonctions supérieures de direction, d’encadrement ou d’expertise.

Les candidatures doivent être adressées avant le 23 mai à la directrice générale de l’administration et de la modernisation du ministère de l’Europe et des affaires étrangères. Elle pourra toutefois prendre tout son temps pour choisir la perle rare, puisque le poste ne sera pas vacant avant le 1er décembre.

Avis de vacance d’un emploi de sous-directeur de groupe B (JO 23 av. 2021, texte n75).

Retour